Sergent du soir, 2008

Lycra, laine, silicone, fourrure, rembourrage, bois

40 x 42 x 130 cm

> à propos de la série

 

Sergent du soir contient, dans l'aguicheux étalage de ses couleurs, une toxicité d'insecte paré de ses plus beaux atours. Elle semble brandir un leurre, des appendices déformés, mi-animaux, mi-humains, un doigt qui nous dirait « Viens ici. ». (A-M. D.)

 

 

 

Crédits photographiques : Isabelle Pellegrin