Battre la brèche (No-Where Land), 2018
installation, dimensions variables

. 60 billons de bouleau naturel et carbonisé (odeur de sève brûlée), 3m75, ø entre 8 et 22 cm;

. coulées de plâtre

. boucle sonore de 2'14 [son de pas dans la neige]
. No-where land, panneau signalétique au lettrage effacé [120 x 40 cm]
. C’est seau (candélabre), 2012. Impression numérique couleur sur papier mat [90 x 70 cm]

  

> texte de Jean Bonichon, "No-Where Land", août 2018 

 

 

Vues de l'installation à La Nouvelle Manufacture, Saint-Martin-de-Valamas

 

 

Jean Bonichon - Battre la brèche (No-where land), 2018

 

 

 

Jean Bonichon - Battre la brèche (No-where land), 2018

 

 

 Jean Bonichon - Battre la brèche (No-where land), 2018

 

 

Jean Bonichon - Battre la brèche (No-where land), 2018

 

 

Crédits photographiques: tous droits réservés