Serge Provost vu/e par Arnaud Labelle-Rojoux

SERGE PROVOST & THE GEORGE TREMBLAY SHOW

   

    Le nom l’énonce d’emblée : nous sommes avec The George Tremblay Show au spectacle. Oh ! Pas sur les planches à Broadway, avec brochettes de chorus girls alignées levant leurs gambettes, ou dans un musical euphorisant à la mode d’Hollywood. Non, The George Tremblay Show  spectacularise plus modestement (mais le mot n’est pas juste ; disons sans emphase) des morceaux d’existence dans des espaces à dimension humaine. Quelle existence ? Celle de George Tremblay ? En quelque sorte, oui, c’est à dire celles, bien sûr, de Serge Provost et d’Isabelle Fourcade qui en sont l’incarnation scénique, mais aussi, diffuse, fantasmée, celle de tout un chacun au travers de la culture populaire, autrement dit les chansons, les danses de clubs, les émissions de variété, les films du samedi soir, la littérature qu’on appelle de gare.

    L’esthétique du George Tremblay show relève du divertissement. Aucun mépris dans ce terme. À condition naturellement d’entendre aussi ce mot dans son sens de ...

afficher :