Performances

 

Pour Jean-Paul Thibeau la « performance » un mode opératoire et un moyen (qui n’a pas sa fin en soi) qui vient activer, traverser des formes, des gestes, du sens d’une manière contextualisée - en lien avec une pratique plus générale des dispositifs et des rapports méta-sujet /méta-activité.

 

Déclinaisons : dé-performance / méta-performance / méta-activité.

 

Déperformance : produire une déliaison, une performance du détachement (la déperformance étant le seuil nécessaire de la méta-performance).

Méta-performance : déplacement méta, ouverture à la coproduction de l’indéterminé multiforme et multivoque.

(Pratiquer «l’art de faire de l’art » qui ne ressemble ni à l’art, ni à la vie, mais qui est une manière d’interroger les deux.) 

Méta-activité :

- donner formes, explorer les conditions du méta-sujet (méta-comportement : rôle, fonction, forme du méta-sujet ).

- métamorphoses de soi dans son rapport aux autres, aux animaux, aux choses (éleveur de je-ne-sais-quoi ), au verbe, au souffle…souffles… (Le langage y est un espace et une matière).

- des invitations : météorologue, oiseleur, cuisinier, architecte, chorégraphe, etc...(cf méta-conférence).

 

  

Oppedette72

 

Oppédette, 3 février 1972

Action dans les Gorges d'Oppédette (Vaucluse)

Photographie : Pierre-Louis Candau

 

« Ne cherchez pas dans la montagne ; mais si, à quelques kilomètres de là, dans les gorges d’Oppedette, vous rencontrez la foudre au visage d’écolier, allez à elle, oh ! allez à elle et souriez-lui car elle doit avoir faim, faim d’amitié. » René Char

 

 

 

Inacheves76

 "Le groupe des inachevés", (groupe fictif), 1976

Photographie: J. Pénanguère

 

 

 

perf

 Intervention « les chantiers inachevés », Périgueux, septembre 1978

Action sur la place Saint-Louis, à Périgueux. Construction pendant 6 jours puis déconstruction pendant 6 autres jours d’un mur de 20m de long et 2 m de haut.

> Autre vue 1          > Autre vue 2          > Autre vue 3

 

 

 

Enoch 1 

"Enoch", 1978

Action en 14 photographies, 40 x 30 cm

Photographie : J. Pénanguère

 

 

 

 

perf

 

Lecture-performance avec « musique en chantier », Entrepôt Lainé, Bordeaux, 10 mai 1979

Photographie : B. Nguyen

 

 

 

 

 

perf

 

« Les chantiers inachevés »,  galerie Jacques Donguy, Bordeaux, 11 et 12 juin 1980

Exposition et duo performance avec Valère Novarina

Photographie : B. Nguyen

 

 

 

 

 

perf

"Le je-ne-sais-quoi de la tortue", 1986

Activité

Photographie : M. Alléaume

 

 

 

 

perf

"Activité", performance avec J. Joy au CAPC musée d'art contemporain, Bordeaux 26 octobre 1994

Capture vidéo

 

 

 

 

cao1

 

"Activité", performance avec J. Joy au CAPC musée d'art contemporain, Bordeaux, 26 octobre 1994

Photographie : Jean-Paul Thibeau

 

 

 

Perf

"Le je-ne-sais-quoi du corbeau", 1995

Activité (atelier)

Photographie : Claude Thibeau

 

 

 

 Anim9

 

"Méta-activité" avec corbeau, CAPC musée d'art contemporain, Bordeaux 25 mars 1996

Photographie : M.-C. Delibiot

 

 

 

 perf

« Méta-activité », interprétation par J-P Thibeau du scénario "Le je-ne-sais-quoi de l'activité", Entrepôt Lainé, Bordeaux 22 avril 1996

Photographie : F. Proudhom

Collection FRAC Aquitaine 

 

 

 

perf

> détail

« Méta-conférence » (Le je-ne-sais-quoi du paresseux), Grands Bains Douches de la Plaine à Marseille, 3 et 4 octobre 1997

Photographie : Anne-Marie Pécheur

 

 

 

 

 perf

"Méta-activité" Sieste au Marché Kermel, Dakar Sénégal, 10 février 2001

Photographie numérique : Pierre Lavesque

 

 

 

 

 

 perfperf

"Méta-activité" dans le quartier Kermel, (Méta-grève, « le je-ne-sais-quoi du paresseux...), Dakar Sénégal, 12 février 2001

Photographies numériques : Pierre Lavesque

 

 

 

 

 

 

diaporama

 

Méta-performance "archive vivante", capcMusée de Bordeaux, 2 avril 2011 

Solo, accompagné par Catherine Contour

Dans le cadre des Méta-constellations (méta-archives II / anarchives en mouvement...)

Photographies numériques : Alain Goulesque

 

 

 

 

 

Ecouter mix Glaise

 

Enregistrement sonore 2010. Lecture/concert

Le texte Glaise, écrit en 2009 permet à Jean-Paul Thibeau d’exploiter les variations de rythme et de diction à la lecture. L’expérience développée avec un jeune musicien, Adrien Darricau, a donné naissance à une version musicale de « Glaise ». La lecture en accéléré rapproche cette lecture/performance d’un certain slam.