MONTAGNES NOIRES

 

PRIX 2015 « TALENTS CONTEMPORAINS »

Collection Fondation François Scheider

 

Vidéo – 7 min 43’’ – HD – Pal – 16/9 – 2016 - France
Production : CIAP de Vassivière, la Région Limousin, la Drac Aquitaine


L’absurde incarne la pierre angulaire du travail de Julie Chaffort. Dans Montagnes noires, la vidéaste filme la dérive de dix moutons – cinq noirs et cinq blancs répartis selon la couleur sur deux radeaux différents – sur le lac de Vassivière. La brume prend les cimes et les collines, le tonnerre gronde, la pluie crépite. Il n’y a plus rien que ces radeaux de la Méduse qui voguent sans horizon. Leurs passagers s’avèrent plus tranquilles que leurs homologues humains délirants dans le tableau de Géricault, et les eaux, liées à la folie dans l’imaginaire occidental, moins troublées. Ici, domine l’indifférence : celle des animaux à leur sort, celle de l’eau à ses hôtes, celle du reste du monde à ce lac artificiel perdu dans le brouillard. Si le « monde est une scène » comme le concevait Shakespeare, cette scène-là renvoie à une déperdition douce et sans fin, devant laquelle l’homo sapiens, une fois son costume de spectateur enfilé, redevient maître de son temps.

 

Par Orianne Hidalgo-Laurier publié le 11 mai 2017 sur Mouvement.net

 

EXTRAIT INÉDIT