Mangrove, 2016

exposition personnelle

La Mauvaise Réputation, Bordeaux 

 

[...] Avec Mangrove il nous donne à voir un écosystème où les formes, les espèces sont de saisissantes juxtapositions de sculptures (nouvelles et anciennes) d’animaux marins, terriens, marriens ou terins, bref, d’étranges bestioles. Un tissage de formes aux temporalités éloignées qui semblent ne pouvoir se développer que dans cette zone de balancement fragile entre le réel et l’imaginaire créé par Le Deunff au 10 rue des Argentiers.
L’artiste, taille ou modèle des formes combinant l’animal et le végétal en suivant approximativement les techniques du bestiaire, mais celui-ci est transgenre, il appartient aux Inuits, aux civilisations précolombiennes, au Moyen Âge, bref, il est celui des formes vernaculaires de l’imaginaire de l’humanité auquel vient se rajouter un brin d’esprit déjanté. [...]

> Lire la suite du texte de Florence Beaugier

 

 

laurent-le-deunff_mangrove

 

laurent-le-deunff_mangrove

 

laurent-le-deunff_mangrove

 

laurent-le-deunff_mangrove

Vues de l'exposition Mangrove, La Mauvaise réputation, Bordeaux, 2016

 

 

laurent-le-deunff_mangrove_poisson-ours

 

laurent-le-deunff_mangrove-poisson-ours

Poisson Ours, 2016
espèces variées d'arbres
55 x 83 x 35 cm

 

 

laurent le deunff requin

Tête de Requin, 2016
Chêne
52 x 39 x 30 cm

 

 

Laurent Le Deunff - Mangrove 2016

Sapin à chat I, 2016
Arbre de Noël sculpté, diverses essences de bois
47 x 85 x 25 cm

 

 

Crédits photographiques : Hugo Durante

Courtesy Semiose galerie, Paris