Pierre Labat par DDAA-EBABX

afficher :DDAA-EBABX

Pierre Labat vu/e par Philippe Manzone

Ou sinon, rien.

Le travail de Pierre Labat n'est pas seulement plastique, il s'appréhende aussi comme une expérience totale. Ses pièces, essentiellement des sculptures composées soigneusement en regard d'un lieu, nous entraînent inévitablement dans une série d'allers-retours perceptifs entre l'objet exposé et l'espace d'exposition. En reprenant les termes de Rosalind Krauss, la conscience du spectateur oscille entre architecture et non-architecture 1.

 

La sculpture de Pierre Labat est d'abord physique, d'une apparence parfois massive, et ne craint pas de s'affirmer dans l'espace. Ses oeuvres allient une structure géométrique abstraite (plan, ligne, point), quasi architecturale, et un traitement minimal des surfaces, avec une prédilection pour une finition blanche ou noire. Singulièrement, cette façon de traiter les matériaux atténue la consistance physique de ses sculptures ; les plus grandes structures blanches se fondent dans un white cube, les fines tiges d'acier laissent découvrir les murs, les sols, et les perspectives alentour. Présentée au Palais de Tokyo en 2009, la sculpture Affinity nous submerge de prime abord telle une grande vague, ...

afficher :DDAA-EBABX