Sirène et Sirènes, 2017

sur la prolifération des sirènes en temps de naufrage

Vidéo /25'35'

 

Production du Centre international d’art et du paysage de Vassivière, dans le cadre de l'exposition Des Mondes aquatiques #1, 2017

> consulter l'article de Jill Gasparina, "Sirène et Sirènes de Suzanne Husky", La Belle Revue, 2017

 

Cette vidéo répond aux problématiques développées dans l’exposition sur les relations entre monde humain et monde aquatique.

Le choix de l’artiste s’est porté dans la première partie du film sur la figure des sirènes d’aujourd’hui. Depuis une décennie, de nombreuses écoles de sirènes ont ouvert aux Etats-Unis, en Australie et Asie, des hommes et des femmes s'y transforment en sirènes, figure fantasmatique et séductrice.  Mais elles annoncent aussi un naufrage ; aujourd’hui seraient-elles annonciatrices de celui du capitalisme ? La figure du naufrage de navires du XVIIIème est relue comme un fantasme de l'échec d'un monde marchand qui transforme la culture populaire. Le film oscille entre un entretien avec une sirène professionnelle qui nage dans un aquarium géant pour charmer les visiteurs, ainsi que des tutoriels de sirènes où la chimère est réinventée.

 

__________

 

Vues de l’exposition Des Mondes aquatiques #1

Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, 2017

Crédits photographiques : Aurélien Mole

 

 

suzanne-husky_sirene-et-sirenes_ciapv-2017-les-mondes-aquatiques

 

 

suzanne-husky_sirene-et-sirenes_ciapv-2017-les-mondes-aquatiques

 

 

suzanne-husky_sirene-et-sirenes_ciapv-2017-les-mondes-aquatiques